​Les produits laitiers et la santé : croyances et bénéfices

Résumé
​De plus en plus de gens évitent les produits laitiers dans leur alimentation parce qu’ils seraient mauvais pour la santé. Cet article examine certaines preuves cliniques et fournit des informations aux professionnels de la santé pour leur permettre d’aider leurs patients à prendre des décisions éclairées concernant la consommation de produits laitiers dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Dissiper les mythes et les croyances

En comprenant précisément les données scientifiques qui s’accumulent dans ce domaine, les professionnels de la santé peuvent grandement contribuer à mettre fin à ces croyances qui entourent les produits laitiers. Bien que leurs bénéfices pour la santé osseuse soient bien établis, certaines personnes adoptent des régimes sans produits laitiers parce qu’elles pensent que ceux-ci peuvent être néfastes pour leur santé, invoquant alors par exemple la gestion du poids ou des problèmes d’intolérance au lactose. Ces explications du Belgian Bone Club et de l’European Society for Clinical and Economic Aspects of Osteoporosis, Osteoarthritis and Musculoskeletal Diseases se concentrent sur les preuves les plus solides disponibles et, dans la mesure du possible, sur les publications les plus récentes consultées.

Les produits laitiers en tant que source de nutriments clés

Les produits laitiers, qui font partie des recommandations nutritionnelles officielles dans de nombreux pays à travers le monde, constituent une source de toute une série de nutriments clés qui sont difficiles à obtenir dans des régimes qui ne contiennent que peu ou pas de produits laitiers, comme les régimes végétariens ou qui limitent l’apport en produits laitiers. En plus d’indiquer que le calcium dispose d’un taux d’absorption et d’une disponibilité élevés, les auteurs notent que les produits laitiers fournissent davantage de calcium, de protéines, de magnésium, de potassium, de zinc et de phosphore par calorie que toute autre source d’alimentation que l’on retrouve dans le régime alimentaire classique d’un adulte. Si les produits laitiers en sont exclus, le calcium, le potassium et le magnésium sont les nutriments qui sont le plus à risque, souligne le rapport.

Bon pour la santé : jusqu’à trois portions de produits laitiers par jour

Serge Rozenberg et al. ont affirmé qu’il était possible qu’il existe une faible association entre consommation de produits laitiers et une faible réduction de poids potentielle, accompagnée d'une diminution de la masse grasse et de tour de taille et d’une augmentation de la masse musculaire maigre. Ils ont précisé que tant le yaourt que le fromage à pâte dure étaient bien tolérés, ce qui fait qu'il est possible que les personnes intolérantes au lactose ne doivent pas entièrement éliminer les produits laitiers de leur alimentation. En ce qui concerne la croyance selon laquelle l’élimination des produits laitiers serait utile pour lutter contre l’arthrite, ils ont affirmé que rien ne prouvait que la suppression des produits laitiers de l’alimentation était bénéfique. Les produits laitiers n’augmentent pas non plus le risque de maladie cardiovasculaire, surtout si on opte pour les versions allégées.

Conclusion

  • Ils ont conclu que la consommation quotidienne de 3 portions de produits laitiers au maximum était sans danger et était susceptible d’être bénéfique à la santé osseuse.